The Voice VS Eurovision

Processed with Moldiv

Quand j’étais enfant, s’il y avait bien une émission que nous ne rations jamais à la maison, c’était celle de l’Eurovision. Aujourd’hui considérée comme kitsch et légèrement has been, elle était à l’époque suivie par un très grand nombre de téléspectateurs. Je vous parle d’un temps…

Ma mère et moi étions de grandes fans et je me souviens qu’elle achetait souvent le 45T de la chanson gagnante. Le comptage des points prenait un temps fou et m’obligeait  à me coucher très tard, mais cela faisait sans doute aussi partie de la magie de cette soirée.

J’ai encore en tête deux chansons que j’ai particulièrement aimées et chantées à l’époque, vous allez comprendre à quel point je suis vieille…

 

Mais Samedi, ce temps béni de l’enfance semblait bien dépassé, puisque ma chère maman attendait avec impatience, telle une ado attardée, la finale de The Voice et la consécration d’un certain Kendji.

Je me délectais à l’avance de passer cette soirée avec elle, sachant qu’elle allait être un grand moment de rigolade !

Je vous brosse vite fait le tableau.

Ma mère, c’est : une pensée = une parole.

Ma mère c’est celle qui sort au beau milieu d’une chanson : « Jenifer a les mollets en ventre de lapins ! »…

Ma mère c’est celle qui a regardé sur Youtube toutes les vidéos du fameux Kendji.

Ma mère est sourde et du genre à dire  sans cesse : «  c’est qui qu’est mort ? » à la Klapisch. Ma mère sourde donc, porte un casque quand elle regarde une émission et commente très fort tout ce qu’elle voit ou entend.

Nous sommes toutes deux allongées chacune sur un canapé, mon père est au milieu sur son fauteuil, nous formons un joli U devant l’écran magique, comme un petit remake de mon enfance. A chaque fois que ma mère fait hurle un commentaire, mon père me regarde d’un air désespéré, du genre « Emmenez moi vous êtes fous vous savez pas ce qu’ils bouffent ! ».

Mon homme lui, a déclaré forfait. Déjà qu’il ne comprend pas que je puisse m’intéresser à ce genre d’émission, mais avec ma mère en plus, je sens que c’est au dessus de ses forces.Il est donc dans la cuisine avec casque et Ipad à regarder un documentaire sur Louis XV. Le truc improbable. D’autant que dans cette même cuisine, j’ai allumé la télé pour essayer de suivre l’Eurovision.Je navigue donc entre le salon : « The voice, spécial familles de barges »,  et la cuisine « Eurovision, spécial si je la vois encore apparaître en courant, essoufflée je demande le divorce ».Au bout d’un moment je laisse tomber la course, d’autant plus que je tente le LT avec mon ordi sur les genoux. Non ce n’est pas jouable. Je crains la tendinite, je crains l’AVC, je crains pour ma santé mentale, je crains pour mon couple. J’éteins la télé dans la cuisine et m’installe tranquillement dans le salon avec mes parents et mon ordi.

Ce que j’aime dans The voice, ce sont les auditions à l’aveugle, après je dois avouer que ça me saoule un peu et que si je regarde c’est surtout pour les bonnes soirées que je passe à Tweeter avec les copines ! C’est la finale alors je m’en donne à cœur joie sur Twitter, sous le regard perplexe ? Interloqué ? Inquiet ? de mon père. Entre ma frangine et moi, il en a vu de belles et ne semble plus à une folie supplémentaire, il ose donc me demander ce que je fais sur mon ordinateur.

Je tweete papa.

Il comprend pas.

Je réagis en direct avec des gens qui regardent l’émission.

La pas compris.

J’écris des trucs sur The Voice avec d’autres gens qui font pareil.

Lapin compris.

Je blague avec des copains.

Des gens que tu connais ? Non !

Ah ok !… Ma fille est folle. (Je vous rappelle que j’ai 43 ans !!!)

Ma mère qui n’entend rien de notre conversation, posera comme d’habitude la même question, mais en décalé.

Je tweete maman.

Ah super !

Nous voilà donc au sacre de la puberté à constater que les forfaits des adolescentes ont été très efficaces, quand Nikos annonce qu’il est d’ores et déjà possible de s’inscrire pour la prochaine saison. Chouette ! On va pouvoir inscrire ma sœur, elle voulait le faire.

 

Mes parents m’annoncent tristement que non, que compte tenu des « chances » de récidive de son pneumothorax et le stress engendré par l’émission, elle a décidé d’attendre l’année suivante. Je leur dis qu’au contraire, elle aura toutes ses chances, ça fera grimper l’audimat, ce sera la nouvelle Gregory Lemarchal. Ils sont pourtant habitués à mes vannes pourries, mais celle ci ne semble pas passer, d’autant que vous l’aurez compris, ma « mère/ado » est une grande fan de Grégory…

Pour faire diversion je zappe sur la 3. Ouf, j’ai échappé à l’incident diplomatique de justesse ! A nous L’eurovision 2014 !

Nous avions regardé vite fait à l’apéro la chanson que proposait la France, mon homme avait hurlé de rire en disant que nous finirions encore derniers ou avant derniers. Je lui avait répondu qu’il n’y connaissait rien et qu’au contraire bien que ressemblant à du Jordy, ce morceau semblait assez décalé et entrainant pour plaire à l’Eurovision, j’ai pronostiqué dans les 10 premiers. C’est vrai quoi, il n’y connaît rien.

Au fur et à mesure des « Twelve points » attribués, je découvrais non sans un amusement certain, le visage de la personne représentant l’Autriche, amusement provoqué je l’avoue par anticipation de la réaction de mes parents… Une femme à barbe…Voilà qui avait de quoi déstabiliser mon pauvre papa, pourtant bien habitué aux excentriques amis des filles de la maison… Là, j’avoue que même me voir Tweeter lui paraissait tout d’un coup normal face à ce phénomène… Ma mère aussi pourtant assez moderne nous hurla (je rappelle qu’elle a toujours son casque) : « Je comprends qu’on change de sexe quand on est mal dans sa peau (regard ébahi de mon père), mais à ce moment là on ne met pas de barbe ! C’est comme si moi je me faisais pousser la barbe ! » (quel rapport Maman???).

« Oh mais si mamie, ça vous irait bien la barbe », l’homme du fond de sa cuisine qui sait que sa belle mère est sourde…Tiens c’est bizarre je le croyais pourtant en pleine consultation des pages jaunes à la recherche d’un psychiatre et/ou d’un avocat….

Les avis des uns et des autres allèrent donc bon train jusqu’à la victoire finale de la fameuse Conchita. J’avoue qu’à ce moment je n’avais pas d’avis, qu’elle porte une barbe ou un collier m’était égal, je m’amusais juste de ses mimiques à chaque « Twelve points » annoncé ; je l’imaginais parfaitement en égérie, photographiée par Pierre et Gilles, j’attendais simplement de l’entendre chanter.

C’est ce qu’elle fit donc, une fois les hommes désespérés et déserteurs du salon.

Pour une fois, ma mère n’a pas dit un mot. Pour une fois je n’en ai pas écrit un seul.

C’était juste magnifique. Une vraie chanson d’Eurovision, comme dans le bon vieux temps, une orchestration de folie et une interprétation quasi magique, j’avais envie de courir acheter le 45T.

Enfin heureusement, il y a Deezer. Plus besoin d’attendre le Lundi…J’ai pu hier soir en préparant le diner spécial « Retour de chez mes parents », à savoir de l’eau avec un cube de bouillon de volaille; l’écouter en boucle, casque sur les oreilles, louche à la main en guise de micro et posture de star sur la scène de Bercy, devant le regard définitivement consterné de l’homme qui a le courage de partager ma vie…
Allo docteur ?

 

 

6 réflexions sur “The Voice VS Eurovision

  1. Je m’etonne encore de voir a quel point nous sommes pareilles toi et moi… Non mais l’eurovision c’est juste incontournable !!!!
    Et « lapin compris » j’ai eclate de rire !!! 🙂

    • C’est encore pas de moi…C’était un sketch des Nuls! Mais c’est vrai que je n’avais pas réalisé que ça faisait deux textes de suite avec des blagues de lapin!!!! Vite la moutarde!

  2. Quand j’étais petite je regardais aussi l’Eurovision avec ma mère. Je me souviens que j’aimais beaucoup le décompte des points, je sais pas pourquoi. Mais depuis un certain nombre d’années, je suis assez déçue par les performances de la France. Alors j’avoue, cette année, j’ai regardé The Voice. En même temps on peut pas dire que Kendji faisait mal aux yeux! 😉 En tout cas, les soirées en famille chez toi ont l’air très sympas et animées, j’adore! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s