Ya pas que les grands qui rêvent

 

Je suis une petite fille.
je suis une toute petite fille.

Je regarde, j’observe les grands, je les admire parfois, il m’arrive aussi de les envier.

J’envie leur vivacité d’esprit, leur savoir, leur talent, leur expérience, leur maturité sans doute.

Je reste dans mon coin et je tente d’apprendre.

Des fois, je prends mon courage à deux mains, je me dis qu’après tout je suis un être humain, comme eux. Alors, j’ose lever le doigt, je leur parle. Je leur fais un petit compliment ou je leur pose une question. Certains répondent, par politesse, mais aucune conversation ne s’engage vraiment.

Non,  la plupart du temps, ils m’ignorent. Je suis trop petite. Je suis sans intérêt. Je ne peux rien leur apporter. Ils ont la tête dans les étoiles et je suis au ras des pâquerettes.

Les grands ils ont de grandes théories. Par exemple quand il est question d’éducation des enfants. Ils disent des choses drôlement intéressantes. Et tout le monde les écoute. Tout le monde les croit. Tout le monde répète ce qu’ils disent, alors ils doivent sûrement avoir raison.

Aussi les grands ils se font rire entre eux. C’est vrai des fois ils sont hilarants les grands. Alors moi je rigole. Je leur dis :  « Oh c’est trop drôle ta blague, moi aussi j’en connais une, tu la veux dis, tu la veux ? »

Ils ne m’entendent pas.

Les blagues des petits n’intéressent pas les grands. A la rigueur les blagues des petits peuvent faire rire d’autres petits, mais c’est tout.

On ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Je les trouve méchants les grands.

Au début je pensais qu’ils étaient là aussi pour aider les petits. J’avais compris ça dans leurs théories éducatives. Je croyais qu’ils pouvaient guider les petits, les prévenir des erreurs à ne pas commettre, les amener à devenir grands à leur tour. Mais non, en fait, ils ne doivent pas vouloir que l’on grandisse.

Plus je les observe les grands entre eux, plus je me dis que finalement je n’ai pas envie de grandir, pas envie de leur ressembler, pas envie de regarder les autres de haut. Je n’ai pas envie d’oublier que tout ceci n’est qu’un jeu.

Moi j’aime bien jouer.

C’est normal, je suis petite, toute petite. J’ai bientôt 600.

Plus que 20 et j’ai 600 followers sur Twitter.

Seulement 600. Je suis vraiment une toute petite.

8 réflexions sur “Ya pas que les grands qui rêvent

  1. Mais surtout tu t’en fous non ? Est-ce que tu as besoin de l’aval des starlettes twitter pour certifier que tu es drôle ? Il me semble que pendant qu’FB se transformait en champs de tir des captain obvious Twitter est devenu le lieu du concours des blagues les plus branchouilles casse couilles du monde. Déjeunons ensemble je t’assure on va rire et on s’en foutra complètement si la table d’à côté ne nous trouve pas drôle. Des bisous la blonde

  2. J’ai bien tout lu hein… mais là, ce que je retiens, c’est l’air que ton titre m’a mis dans la tête! Je ne sais pas si je dois te remercier… ou pas! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s