Argan de velours

« Je m’baladais sur l’avenue, le cœur ouvert à l’inconnu, j’avais envie de dire bonjour »… Non, en fait, pour être très honnête, j’errais encore sur le net. A la recherche cette fois d’informations sur l’huile d’ Argan. Je connais cette huile bien entendu, je dirais presque comme tout le monde, mais j’avais envie d’en approcher le cœur.

Issue de l’Arganier, arbre emblématique du Maroc, c’est une huile extrêmement riche en antioxydants et en vitamine E. Au départ utilisée dans la cuisine, toutes ces qualités en ont fait une formidable alliée des cosmétiques. On retient notamment ses vertus pour protéger nos cheveux et nos peaux sèches. Ca tombe bien, mon visage, c’est le Sahara… Sauf que ma peau est également hyper réactive et que je ne peux mettre n’importe quel produit, quel qu’en soit le prix. Ce n’est pas du snobisme, juste de l’hyper sensibilité. Je me souviens, adolescente (hier), à l’âge où toutes mes copines faisaient des expériences cosmétiques, je savais déjà que je ne pouvais faire n’importe quoi, sous peine de me transformer en Caméléon perdu dans un champ de tomates bien mures…

Je fut donc plus que rassurée de constater que l’huile d’Argan est très peu allergisante. Sauf qu’en la matière, j’ai de la ressource, il me fallait donc tester afin d’en avoir le cœur net. Au cours de mes différentes recherches, j’ai cru comprendre qu’on pouvait trouver un peu de tout sur le marché, mais aussi pas mal de n’importe quoi. Beaucoup semblent surfer sur cette mode depuis une dizaine d’années, c’est pourquoi j’ai tenté de trouver un des pionniers de l’Argan en France.

Et c’est ainsi que j’ai découvert non pas une marque, mais une histoire. Et vous savez comme j’aime les histoires… Ce qui devait être au départ une recherche personnelle, s’est vite transformé en une envie de partager avec vous ma découverte, de vous raconter cette histoire familiale. Familiale et française (bordelaise)…

L’histoire du père tout d’abord, Michel Saubade, qui en 2000 découvre l’huile d’Argan lors d’un voyage dans le sud du Maroc. Véritable coup de cœur, il comprend aussi rapidement que sa culture est complexe et va vite se retrouver en péril. Il crée alors La Maison de l’Argan,  avec une idée en tête : contribuer au développement d’un commerce solidaire tout en valorisant « un authentique trésor naturel dont la survie est en jeu ». Porté par l’idée de pouvoir changer les choses, de pouvoir sauver l’Arganier tout en aidant à l’émancipation des femmes, il va aider à la création d’une coopérative pour les femmes berbères. Cela leur permettra de continuer dans ce qu’elles font depuis toujours : produire de l’huile d’argan, mais en gagnant mieux leur vie, grâce au regroupement au sein de la coopérative.

De retour à Bordeaux, il va créer la marque cosmétique Katima’A (« celle qui porte un secret » en arabe).

L’histoire du fils ensuite, Pierre Emmanuel Saubade, un homme avec un fort gout de l’authentique, qui va reprendre le flambeau. Epris de liberté, on sent qu’il ne le fait pas parce qu’il est le fils de, mais par forte conviction. Il croit en l’éthique de sa marque, il croit en une consommation intelligente et responsable. Il va continuer le développement de Katima’A et même créer une gamme spa premium (AR 457). Pour Pierre Emmanuel, un produit cosmétique raconte une histoire, il doit avoir un lien très fort avec son utilisateur. On sent chez Katima’A le cœur et l’âme de ceux qui la composent.

L’histoire du Saint Esprit enfin, c’est à dire moi… En toute simplicité bien sûr ! Je n’ai pas testé toute la gamme bien évidemment. D’une part parce qu’elle est large et d’autre part car tous ne me correspondent pas forcément. Et puis avec ma peau, il faut que j’y aille pas à pas. Mais j’avoue avoir craqué grave sur « La crème originelle ». Love at first sight déjà car son flacon est magnifique, puis à l’utilisation… Je vous raconte ? Oui je vous raconte…

Tester une nouvelle crème pour moi, c’est une aventure en soi, quasi une expédition… J’en pose au départ un peu sur le dos de ma main, puis j’attends 24H. Rien. OK je tente l’expérience sur mon visage. J’adore sa texture hyper fluide et pas du tout collante ni grasse. Bien sûr j’avais dans l’idée qu’avec de l’huile d’Argan sur le visage j’allais dégouliner comme un chichi à la foire des Quinconces; pas du tout, bien au contraire, elle est vraiment très agréable. Puis, munie de ma lampe frontale, je traque dans mon miroir le moindre début de rougeur : rien. Ma peau est douce et hydratée, j’adore.

Le seul problème c’est que Monsieur a adoré sa texture. Depuis quelques jours il me la pique en disant, je cite :  « J’adore car elle ne m’irrite pas le visage après le rasage ». Ce matin je l’ai cachée. Vilaine je suis. Mais ça reste entre nous 😉

Crème originelle Katima’A à l’huile d’ Argan, 50 ml, 34,50 €, à shopper ici

J’ai testé aussi la crème gommante, car c’est mon point faible. Je sais qu’il le faut mais je ne prends pas assez le temps de me faire des gommages, du moins avec régularité. J’ai suivi les conseils que l’ont m’avait donnés chez Katima’A, j’ai appliqué une noisette sur le visage, gommé. Des particules assez importantes se sont formées à la première application c’est pourquoi, comme on me l’avait conseillé, j’ai procédé à une seconde application, puis, bien sûr, j’ai rincé à l’eau claire. Jusqu’à présent, je n’avais utilisé que des gommages sous la douche avec une texture proche du gel moussant allié à du sable. Ici on sent vraiment que le gommage s’opère, qu’on enlève des impuretés et la peau est ultra douce. A utiliser une fois par semaine, il faut que je m’y tienne…

Crème gommante HD Katima’A, 50 ml, 35€, à shopper ici

Je suis vraiment contente de cette découverte, elle m’a permis de voyager un peu au Maroc, puis de me replonger dans Bordeaux qui fut la ville chérie de mes études dans les années 90 (avant hier) et surtout de découvrir tous les bienfaits de l’huile d’Argan.

Comme quoi finalement ce n’est parfois pas si mal de trainer sur le net !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s