Perlanesse

ishin

Lorsque que j’étais jeune (oui je vous jure ça m’est arrivé à moi aussi), je me souviens d’entendre souvent ma mère me dire de prendre soin de ma peau, je la revois lever les bras au ciel, chaque fois que, flemmarde, je me couchais sans me démaquiller…

Je me souviens aussi me moquer avec affection de ma copine qui passait des heures devant son miroir avec toutes sortes de crèmes aux multiples actions.

J’ai vraiment en mémoire tous ces instants insouciants de mes 20 ans. A 20 ans on est immortelle, on 20 ans on est belle, rebelle, on se fout de tout et surtout du lendemain.

En tout cas, moi, j’étais comme ça. La malheureuse…

Aujourd’hui, ce n’est plus un front que j’ai, mais le Google Earth du Colorado, les Shar peï que je croise dans la rue me reconnaissent comme une des leurs…

Cette crise de la quarantaine que je croyais terminée et qui semble à nouveau vouloir pointer le bout de son nez (à moins que ce ne soit celle plus précoce de la cinquantaine ?), me pousse aujourd’hui à prendre, enfin, davantage soin de moi.

Comme je suis d’un caractère plutôt excessif (euphémisme), j’ai tendance à tester frénétiquement tout un tas de crèmes pour retrouver un semblant de peau de mes 20 ans. Je dois avouer que jusqu’à présent, à part Photoshop, je n’ai rien trouvé de miraculeux… D’autant que, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, j’ai une peau hyper réactive, allergique, sensible. Le moindre masque, le moindre nettoyage de peau chez moi peut faire titrer à BFMTV que la lèpre est de retour sur Paris…

Pas simple donc de trouver une marque, un produit qui me convienne.

J’ai alors tendance naturellement à me tourner vers des produits bio.

Je fais hyper gaffe à la qualité de ce que je mange, j’ai éliminé le Gluten de mon alimentation, il n’y a pas de raison de faire autrement pour ma peau…

C’est pourquoi j’ai accepté avec grand plaisir l’invitation des Laboratoires Bimont au lancement de la « Crème prestige ISHIN Perlanesse ».

Pour être tout à fait honnête, je ne connaissais pas cette gamme de cosmétiques, relativement nouvelle, mais en me documentant un peu, j’ai constaté une philosophie de l’enseigne de départ vraiment naturelle à base de médecine traditionnelle chinoise. Curieuse de nature et n’ayant encore jamais rien testé pour le blog, j’ai pensé que cela pourrait être une expérience plutôt sympathique, et avec 9 revendications anti-âge pour cette crème, nul doute qu’avec mes plus de 40 printemps, elle avait du potentiel pour devenir ma nouvelle meilleure amie…

Je suis donc arrivée à l’événement, le cœur battant, comme si j’allais à un rendez vous amoureux… Tu vois le genre de midinette que je peux être parfois ?

Je suis arrivée dans une charmante suite, joliment décorée et préparée pour l’occasion.

Je me croyais presque chez moi !

Bertrand Bimont, le fondateur nous a tout d’abord expliqué son cheminement jusqu’à cette fameuse crème Ishin. Sa formation d’osthéopathe, sa pratique de la médecine chinoise, et son envie de créer.

Des compléments alimentaires tout d’abord, avec la naissance de produits issus de la pharmacopée chinoise .

J’ai écouté avec beaucoup d’attention, même si entre nous, je suis davantage compliment alimentaire (hum elles sont bonnes tes frites) que complément !!!

C’est tout naturellement (et sans jeu de mots) qu’il en est arrivé à vouloir créer des produits de beauté bio, alliant ses deux éléments favoris : la poudre de perle et le lait d’ânesse. Si tu veux en savoir davantage, c’est par là : http://www.perlanesse.com/

La personne responsable de la technique, nous a par la suite expliqué concrètement en quoi cette crème était vraiment différente. Elle est davantage un rituel, un petit cadeau qu’on ferait à sa peau une fois par semaine. Elle vient en complément des autres produits de la gamme.

Je ne tenais plus, il fallait que je la touche, que je la sente, il me fallait un contact direct, là, tout de suite (je te l’ai dit, c’était quasi un rendez vous amoureux !!!), alors timidement j’ai demandé si je pouvais en mettre un tout petit peu, sur le dos de ma main…

J’étais venue sans a priori aucun. J’étais même contente d’être là. Mais je ne m’attendais pas non plus à un miracle. Blonde mais pas que.

Puis, j’ai mis un peu de cette fameuse Ishin sur le dos de ma main. Pour tester la texture, l’odeur, rien de plus.

Et là, le truc de dingue.

Je fixais sans y croire cette main gauche d’un air dubitatif mais béat. Elle se transformait !

Ou plutôt je m’apercevais que je n’avais pas vu vieillir mes mains… Elle était là devant moi, lisse, belle, comme neuve ! Je ne cessais de passer mon regard de la gauche à la droite et cette scène d’un Rhett Butler devant une Scarlett toute vêtue de rideaux verts me revint comme un boomerang… Les mains d’une femme la trahissent… Oh my god ! J’avais rajeuni de la main ! Vite l’autre….Tadam : pareil ! Je n’osais imaginer l’effet sur mon visage… J’entendis alors la personne en face de moi parler de la ride du Lion à laquelle Ishin s’attaquait…Stop. J’étais conquise. Un seul mot me venait à l’esprit : Victoire !

J’allais enfin pouvoir exterminer cette savane qui tentait sournoisement d’envahir mon front… Je commençais à fredonner intérieurement :  « Oh wim boé, oh wim boé…. Dans la jungle terrible jungle… », j’avais envie d’attaquer une petite danse de la joie, mais je suis une femme raisonnable, enfin disons que je sais me tenir. Je me suis levée, j’ai remercié et je me suis dirigée vers le buffet. Il me fallait bien au moins un tonneau de Champagne pour me remettre de mes émotions. Je me suis contentée d’une coupe et de mets de folie…Je n’avais jamais vu ça : un buffet sans Gluten… Décidément, c’était ma soirée parfaite ! Je suis partie le cœur léger et tellement impatiente de faire visiter ma salle de bains à mes nouvelles amies : Keimi, Ikken, Shinya, Yume et Ishin la sublime…

J’ai de suite essayé la crème de nuit, j’ai attendu, plantée devant le miroir avec une lampe frontale. Pas la moindre rougeur, pas le moindre picotement. Je me suis demandé si ce n’était pas le moment de jouer au Loto. Même chose le lendemain avec la crème de jour. J’ai attendu le week end et une soirée de prévue pour tester Ishin. Cela n’a pas été aussi spectaculaire que sur mes mains ( le premier qui dit que mon visage est encore plus ridé s’en prend une), mais je me sentais bien, plus jeune, à deux doigts de me transformer en Cougar…

Cela fait une semaine maintenant que j’utilise toute la gamme de produits Perlanesse, et j’attendais au moins ce recul avant de vous en parler. J’ai une peau vraiment beaucoup plus douce qu’avant et si ces traitres de rides sont toujours présentes, je peux dire que ma peau est plus belle, plus ferme, en plus j’adore l’odeur. J’adore me coucher avec ma crème de nuit… C’est Noël avant l’heure… A quand mon anniversaire ? Ben oui, c’est pas tout mais je vais bientôt avoir 25 ans moi… 😉